« Reculez, non » : Eddie McGuire s’enflamme pour la dernière demande de pull-over « Barres de prison » de Port Adelaide.

Il n’est peut-être plus le président de Collingwood, mais cela ne veut pas dire que l’opinion d’Eddie McGuire sur l’emblématique pull « Prison Bar » de Port Adelaide a changé.

Après avoir été autorisé à le porter lors du « Showdown » annuel de la saison dernière contre Adélaïde, en raison du 150e anniversaire du club, Port a de nouveau déposé une demande auprès de l’AFL pour pouvoir porter ce maillot emblématique lors du Showdown de cette année, au huitième tour.

Caroline Wilson, journaliste chevronnée de l’AFL, a révélé que la ligue n’avait pas encore pris de décision concernant la demande de Port, ajoutant que c’était à Collingwood de l’autoriser.

Bien que McGuire ne soit plus à la tête de Collingwood, il a déclaré qu’il était sûr de la réponse du club à l’AFL et à Port Adelaide.

« Ils l’ont eu l’année dernière ! Alors prenez-moi par là, ils y ont pensé l’année dernière et savaient qu’ils allaient jouer devant un stade vide et l’ont porté quand même.

« Cette année, ils l’auront pour le 151e anniversaire. Et l’année prochaine, qu’est-ce que c’est, l’anniversaire de Mark Williams ou autre ? »

McGuire a cité les revenus que le pull emblématique de maillot collingwood rugby apporte à l’AFL comme son principal argument pour ne pas autoriser les Power à porter les barres de prison.

« Le pull du Collingwood Football Club est l’un des pull-overs les plus recherchés et les plus chers. Nous venons de conclure un accord massif avec Nike, avec CGU et Emirates dessus », a-t-il déclaré.

« Collingwood reçoit 6 millions de dollars par an de moins que Port Adelaide, donc Collingwood est un donateur net chaque année et a participé à la compétition jusqu’à la fin.

« S’ils veulent célébrer quelque chose de grand, quand ils commencent à devenir un donneur net au lieu d’un receveur net, alors nous y jetterons un coup d’œil. Le sauteur de Collingwood les fait vivre parce que nous gagnons beaucoup d’argent grâce à lui.

« C’est une question de marque déposée. L’AFL, quand elle a repris toutes nos marques, doit protéger la marque.

« Tout le monde en a marre. Ils ont de grands sauteurs. Ils en ont des milliers qu’ils ont portés au fil des ans. Ce n’est pas une petite chose. Si c’est une si petite chose, pourquoi nous rendent-ils fous chaque année ?

« Ils ont un millier de pulls qu’ils peuvent porter, ils ont un très bon pull cette année, ils pourraient vouloir un pull de première division.

« Occupez-vous de cela, occupez-vous de gagner de l’argent et arrêtez de nous ennuyer chaque année. C’est aussi simple que ça. Reculez, non. Vous avez un super pull, continuez comme ça. C’est juste ennuyeux maintenant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.