Smith est critiqué pour ses commentaires « hautement irrespectueux » dans la bombe des Roosters.

Brandon Smith a été critiqué pour ses commentaires « très irrespectueux » dans une interview où il a révélé pour qui il jouera en 2023.

Smith est en pourparlers avec plusieurs clubs de la NRL depuis qu’il a rejeté l’offre initiale de prolongation de trois ans et 2,2 millions de dollars faite par les Storm.

Ce week-end, Smith a révélé dans l’émission The Ice Project de YKTR que sa « décision est prise » et que cette décision semble être les Roosters après que le talonneur vedette ait déclaré sans ambages : « Je veux gagner un premier championnat avec ce maillot. »

« Je pense que c’était très irrespectueux envers son club, le Melbourne Storm. Je pense que c’est une situation similaire à celle de (Viliame) Kikau qui mettait un maillot des Canterbury Bulldogs », a déclaré Rothfield au Big Sports Breakfast de Sky Sports Radio.

« Maintenant, Brandon Smith gagne beaucoup d’argent au Storm. Il est venu de Nouvelle-Zélande comme un enfant, il a bénéficié d’un excellent encadrement de la part de personnes comme Craig Bellamy, il a appris sous Cameron Smith, (Cooper) Cronk, (Billy) Slater pour devenir un joueur de marque.

« Mais il est sous contrat pour encore 12 mois et il lui reste 16 mois avant de rejoindre les Roosters, ce qu’il va évidemment faire.

« Mais commencer à parler de gagner un premier championnat, et de son rêve de le faire sous le maillot sydney roosters rugby des Roosters, je pense personnellement que c’est tout à fait déplacé.

Rothfield estime que son manager, Stan Martin, n’a pas géré la situation aussi bien qu’il l’aurait pu.

« La façon dont il l’a fait, son agent l’a mis en avant… J’ai révélé en juillet que les Roosters étaient en pourparlers avec lui et je n’en revenais pas de l’ouverture de son manager », a-t-il déclaré.

« À l’époque, Nick Politis m’a appelé le lendemain matin et était furieux que j’aie cité le manager de la manière dont je l’avais fait, car il disait que (Smith) aimait Joey Manu, qu’il aimait Jared Waerea-Hargreaves et qu’il admirait les Roosters.

« A l’époque, j’ai écrit que le manager et Smith étaient désireux de venir chez les Roosters, mais que Trent Robinson craignait que cela ne perturbe les joueurs qu’il a en ce moment. Il essayait de négocier avec Manu et Angus Crichton et de gros chiffres étaient évoqués dans le journal… Je ne pense pas que son manager l’ait aidé avec une telle vente publique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.